Scie sabre : conseils et astuces

Les scies sabres rendent la démolition plus facile et plus amusante. Vous pouvez vous battre et l’arracher à l’aide de divers pieds de biche et scies à métaux ou vous pouvez utiliser une scie sabre alternative et la libérer. C’est l’outil de démolition ultime. Les fenêtres, les murs, la plomberie, les portes et bien d’autres choses encore, il suffit de couper et de jeter. Voici comment tirer le meilleur parti de votre scie sabre.

Qu’est-ce qu’une scie sabre ?

La scie sabre est un « outil de démolition ». C’est l’outil que vous posséderez lorsque vous deviendrez un bricoleur sérieux qui entreprendra une réparation ou une rénovation majeure. Si vous en achetez une de nos jours, attendez-vous à payer entre 100 et 300 euros, selon la marque et les caractéristiques. Vous préférez essayer une scie sabre pour une réparation ponctuelle ? Louez-en une, mais vous constaterez que vous auriez préféré investir dans l’achat d’une scie à refendre pour pouvoir la réutiliser plus tard.

La meilleure lame pour le meilleur travail

En choisissant la bonne lame, vous êtes en mesure de vous attaquer à différentes tâches.

  • Pour couper des tuyaux et des clous en métal, utilisez une lame à dents fines ressemblant à une scie à métaux.
  • Pour couper le bois, utilisez une lame grossière.
  • Pour couper le plâtre, utilisez la lame à dents les plus grossières.
  • Certaines lames n’ont pas de dents. Elles sont recouvertes de grains abrasifs au carbure de tungstène ; utilisez-les pour couper la pierre, le carrelage et la fonte.
  • Il n’est pas toujours nécessaire de faire preuve de doigté dans le choix d’une lame. Utilisez une lame à bois « coupe-clou » pour couper les bardeaux de toit et le contreplaqué, ainsi que les 2×4 à clous encastrés.

La plupart des types de lames sont disponibles dans des longueurs standard de 6 pouces. Des lames plus petites de type scie sauteuse sont disponibles, ou choisissez une lame de 12 pouces, utile pour atteindre des cavités profondes, couper des bois de paysage et élaguer des arbres.

Bien que résistantes, les lames ne sont pas indestructibles. Elles sont jetables et doivent être changées aussi souvent que vous sentez qu’une lame émoussée ralentit la coupe. Les lames bimétalliques, avec des dents en « acier à outils » collées à une lame flexible en « acier à ressorts », coûtent un peu plus cher que les lames en acier au carbone, mais elles sont plus performantes. Elles sont plus résistantes, coupent plus vite et restent flexibles plus longtemps.

Si elles sont pliées, les lames peuvent être martelées à plat et réutilisées. Même lorsque les dents avant de la pointe de votre lame sont usées, vous pouvez encore prolonger la durée de vie de la lame grâce à cette simple astuce. Portez des lunettes de sécurité et utilisez des cisailles à métaux pour couper la pointe en biais, ce qui permet d’obtenir des dents plus pointues au point d’attaque. Les lames de la plupart des fabricants peuvent être utilisées sur la plupart des marques de scies réceptrices. Vérifiez cela avant d’acheter.

Autres astuces

L’utilisation de certaines techniques augmentera l’efficacité de la scie.

  • Il est important d’appliquer une pression adéquate sur la scie sabre. C’est une chose qui ne peut être acquise que par l’expérience. Il s’agit d’un équilibre entre la pression sur l’outil dans certaines situations et le maintien d’une prise ferme sur la botte pour le contrôle dans d’autres.
  • Gardez la chaussure de la scie bien serrée sur la surface du matériau que vous coupez. Cela permet de réduire les vibrations et d’augmenter la vitesse de coupe.
  • Si vous utilisez un mouvement de bascule, de haut en bas, avec la scie, le travail va certainement plus vite.
  • Vous vous demandez comment vous approcher suffisamment pour, par exemple, couper des clous derrière un bardage à recouvrement ? Retournez la lame (dents vers le haut) dans l’assemblage de la pince, puis coupez. Évitez de scier dans le bardage.

Conseils de sécurité

Bien que les scies de réception soient relativement sûres, vous devez respecter certaines règles.

  • Anticipez les problèmes lorsque vous coupez dans les murs et les sols où il peut y avoir des fils électriques, des bouches de chauffage et des tuyaux de plomberie. Faites particulièrement attention aux murs et aux sols finis – ne coupez pas les fils ou les tuyaux.
  • Débranchez la scie lorsque vous changez de lame et d’accessoire.
  • Portez toujours vos lunettes de sécurité. Il est recommandé de porter une protection auditive pour couper du métal.
  • Les scies à métaux sont sujettes aux « rebondissements ». Si la lame se retire d’une coupe et que la pointe de la lame s’enfonce dans votre matériau, la scie se déformera violemment. Cela peut se produire soudainement et vous déséquilibrer. N’oubliez pas cela lorsque vous travaillez sur une échelle.
  • Lorsque vous coupez dans des tuyaux ou du bois, la lame peut se bloquer et faire céder la scie. C’est comme si vous sciiez à la main une planche qui n’est pas soutenue sous la coupe : la scie s’arrête net. Avec une scie réceptrice, la lame peut être arrêtée, mais l’outil (et vous) continue à faire des mouvements de va-et-vient.
  • Les lames génèrent beaucoup de chaleur. Juste après avoir effectué une coupe, vous pouvez avoir une méchante brûlure en saisissant la lame
  • pour la changer.

Lire aussi : Avis Scie sabre sans fil aeg BUS18BL-0/Scie sabre contre scie sauteuse : Qu’est-ce qui est le mieux pour l’emploi ? / Scie sabre Makita JR 3070 CT

scie-sabre.fr
Logo